opener

Denrées alimentaires

L'emballage joue un rôle important dans la protection, le transport, la conservation et l'étiquetage des produits alimentaires. Le marché des emballages alimentaires est, avec ses 28,6%, le deuxième marché en importance et devrait connaître une croissance annuelle de 2,7% jusqu'en 2022, pour atteindre 278,2 milliards (1). L'Asie constitue le plus grand marché en matière de conditionnement alimentaire, suivi de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale.

Le rôle du conditionnement alimentaire évolue de manière accélérée, tout comme la manière dont les marques conçoivent, emballent et distribuent les produits. Pour nourrir une population croissante et davantage urbaine, l’emballage joue un rôle efficace dans la chaîne alimentaire. Le conditionnement alimentaire favorise la sécurité du transport et prolonge la durée de conservation de nombreux produits alimentaires. L'emballage des aliments doit préserver son objectif principal, mais il doit également être réutilisé et recyclé pour relever les défis que pose la durabilité.

Les consommateurs et les marques exigent de plus en plus de l’emballage, allant de la durabilité à une plus grande commodité d’utilisation. L'emballage doit être en phase avec son objectif, ni plus ni moins. Nous faisons référence ici à une conception optimisée de l’emballage - pas de sous-emballage générant du gaspillage alimentaire, ni de suremballage entraînant des déchets inutiles. 

Les services d'achat et de livraison de produits alimentaires en ligne posent de nouveaux défis pour l'emballage et le transport requis. En outre, la commodité se voit accrue avec la livraison de coffrets-repas. Globalement, le marché alimentaire auquel nous faisons référence couvre les produits laitiers, les aliments frais, les aliments secs et les snacks, les aliments surgelés et les aliments pour animaux de compagnie.

(1) www.smitherspira.com 

Tendances

La production d'aliments emballés repose sur une population croissante et plus riche. Les changements de mode de vie tels que l'urbanisation, les gens qui bougent, les ménages unipersonnels, la demande croissante de produits de santé, les nouveaux formats de la vente au détail, le commerce électronique et les nouveaux comportements sociaux façonnent les tendances en matière d'emballage. 

Il existe de nombreux autres produits disponibles aujourd'hui - plus de saveurs, de couleurs, à faible teneur en matières grasses, pauvres en sel, sans gluten, sans allergènes, végétariens, exempts de COV et de nombreuses autres catégories ou variétés du produit principal. Le nombre croissant de références, les durées de vie plus courtes, les plus petites tailles de conditionnement, la personnalisation et la commodité générale - utilisable au micro-ondes et facile à ouvrir - modifient la production d'emballages.

La forte croissance des produits de consommation emballés (PCE) se voit ralentir au profit des marques locales (moins de PCE) qui se développent plus rapidement car plus agiles et perçues comme responsables sur le plan social. Dans le même temps, les chaînes internationales de vente au détail renforcent leur présence sur les marchés en développement, en augmentant la demande d'emballages et en attirant davantage de consommateurs vers les habitudes d'achat des pays occidentaux.

Les coffrets-repas sont de nouvelles formes de nourriture en pleine croissance. Ils attirent surtout les Millennials et la génération X, en particulier parmi les célibataires et les hommes. La commodité permet aux consommateurs pressés de cuisiner et de manger des repas sains dans des portions idéales, ce qui entraîne moins de gaspillage de nourriture pour les célibataires, qui pourraient trouver de nombreuses options de produits alimentaires disponibles à l'épicerie trop importantes pour leurs besoins.

Nous voyons toujours plus de législations sur les informations de produits alimentaires nécessitant une information pertinente, précise et facile à comprendre, présentée de manière lisible aux consommateurs dans leur langue. Nous observons également une pression croissante sur les propriétaires de marques et les détaillants pour réduire l'impact environnemental du conditionnement ; nous assistons à un allégement des emballages, axé sur les 3R : réduction, réutilisation et recyclage. 

En 2018, les consommateurs ont effectué des recherches avant d’acheter plus que jamais, y compris les aliments. En réalisant une recherche rapide sur leurs smartphones, les consommateurs peuvent prendre des décisions avisées et rapides concernant les produits qu'ils consomment. Quels aliments fournissent les protéines et l'énergie nécessaires pour une séance d’entraînement ? Quelles boissons favorisent une peau plus saine ? Quelle est l'origine de l'aliment ? Quelles sont les valeurs fondamentales et l'histoire de l'entreprise qui fabrique le produit ? Les entreprises du secteur alimentaire à succès utiliseront des plates-formes numériques et sociales pour se connecter avec les consommateurs, offrant de la sorte de solides avenues de recherche de produits, des conseils, des histoires, des forums et bien plus encore aux consommateurs avides d'informations. Tirer parti de l'Internet des objets et du Big Data est également un élément important de cette stratégie globale. Le conditionnement aura un rôle totalement nouveau à jouer.

La combinaison de toutes les tendances requiert davantage de conceptions d’emballage, une diminution de la longueur moyenne d’un cycle d’emballage donné et un délai de commercialisation plus court. Tous ces éléments mettent encore plus de pression sur les transformateurs d'emballages.

Secteur d'utilisation final